a
No Man's Sky Next
Dragon Ball FighterZ
TOP PC 2017
Hellblade: Senua's Sacrifice
Rock of Ages 2
Japon: la montée en puissance du PC
Steam et ses fonctionnalités
E3-2017-PC-FEVER
Critique Snake Pass
Critique NieR: Automata

No Man's Sky Next

31/07/2018 by MrOut - Hyper Drive Engaged

Deux ans après son arrivée sur PC et PS4, No Man's Sky arrive sur Xbox One dans sa version Next, disponible également gratuitement sur les autres supports. De loin la mise à jour la plus conséquente depuis son lancement, est-ce que Next mérite le détour des nouveaux joueurs et le retour des adeptes de la première heure?

No Man's Sky Next

A sa sortie, NMS n'était pas mauvais. C'était même déjà un titre plutôt ambitieux. Cependant, de nombreux joueurs se sont, a raison,
sentis lésés en se lançant dans l'aventure car de nombreuses fonctionnalités présentés dans le premier trailer in-game du jeu était tout
simplement passé à la trappe:

Ayant été emballé moi-même par ce trailer, on ne pouvait que se sentir submergé par un sentiment de déception une fois qu'on s'était rendu compte des limites du jeu après une petite quarantaine d'heure, ce qui, pour un jeu au "milliards d'étoiles dans une galaxie générée aléatoirement" fait pâle figure comme durée de vie. Sans parler des bugs, des limitations au sol de la maniabilité du vaisseau, des séances de farming trop redondante et sans fin, du manque de profondeur dans les dialogues, de l'histoire quasi inexistance, son prix bien trop élevé de soixante liasses et j'en passe.

No Man's Sky Next

Toujours est-il que derrière ce mur de déception se cachait, bien perceptible, une base solide qui pouvait donner lieu à un excellent titre.
La mise à jour Next parvient enfin à donner de l'intérêt au jeu passer le cap du "j'ai construit ma base, et maintenant?". Car les activités ne manquent pas désormais:

  • L'histoire principale a été refondu.
  • La construction de la base a été repensé.
  • Il est bien moins contraigant de visiter les systèmes solaires alentours avec une
    consommation réduite de l'hyperpropulsion, ce qui encourage à faire du commerce interstellaire par exemple.
  • Des quêtes secondaires sont disponibles sur votre base, dans les stations spatiales et dans certains batîments aléatoires.
  • Des nouveaux équipements sont disponibles pour tous les véhicules.
  • La terraformation est jouissive.

No Man's Sky Next

D'une certaine manière, Next pousse encore plus loin la spécialisation de votre vaisseau. Ou devrais-je dire de vos vaisseaux car il est désormais
possible d'en faire collection et d'en changer en fonction de ce qui vous attend. Votre flotte peut être agrandi moyennant finance, Finance qui au passage
possède désormais divers monnaies qui serviront à acheter des biens mais aussi des améliorations pour vos (nombreux) équipements.

L'arrivée du multijoueur est évidemment un ajout majeure mais principalement pour y jouer avec des amis. Surtout que les pertes de synchronisation entre les joueurs sont encore assez fréquente, ce qui peut par exemple donner lieu à des situations ou l'un se retrouve dans une tempête pendant que l'autre, situé à 3 mètres du premier, est sous une météo favorable.

No Man's Sky Next

Tout semble mieux penser dans cette version, plus organique, plus logique. Il semblerait bien qu'Hello Games est enfin trouvé le bon chemin à suivre pour mener son titre toujours plus loin. Car de nombreuses mises à jour sont encore prévu et vu la reprise de popularité du titre (numéro un des ventes Steam au moment ou j'écris ces lignes et un pic de fréquentation à 96954 joueurs) j'espère que cette fois-ci, c'est pour de bon.

No Man's Sky Next

No Man's Sky Next

Si vous n'aimiez pas No Mans's Sky à sa sortie, vous devriez le relancer et lui réaccorder une chance. Si vous aimiez No Man's Sky avant, comme moi et environ 439 personnes sur Terre, vous risquez de vous y perdre un bout de temps. Si vous n'aviez jamais entendu parler de No Man's Sky et que vous voulez vous perdre dans la Galaxie, l'expérience proposée ici n'est pas déconnante.


LastDragon Ball FighterZSoonNext

Bord'URL

Archives