a
Hellblade: Senua's Sacrifice
Rock of Ages 2
Japon: la montée en puissance du PC
Steam et ses fonctionnalités
E3-2017-PC-FEVER
Critique Snake Pass
Critique NieR: Automata
Dossier Top subjectif PC 2016
Dangerous Golf
Fallout: Automatron

Dangerous Golf

05/06/2016 by MrOut - Crash Golf

Annoncé et sorti de nulle part à quelques semaines d'intervalles, Dangerous Golf arrive avec un concept de jeu aussi stupide que fascinant: contrôler une balle de golf dans des environnements clos afin de causer le maximum de dégât.

Dangerous Golf image 1 

Typé arcade et n'ayant d'autres objectif que le scoring, Dangerous Golf intègre toutefois une physique extrêmement réaliste et interactif, avec des textures et des effets de lumières chatoyants ( Unreal Engine 4 oblige).  Inspiré du mode crash de la série Burnout, qui avait déjà donné indirectement naissance à Pain sur PS3, le jeu de Three Fields Entertainement reprend basiquement les idées du mode inventé par Criterion, à savoir créer de la destruction, un carnage matériel, mais en y laissant plus de liberté au niveau des contrôles.  Après votre premier tire, si vous avez créé suffisamment de dégât, vous débloquerez (dans une grande majorité de niveau) un smashbreaker qui engendre une explosion à l'activation et permet dès lors d'orienter la balle avec plus ou moins de précision pendant un temps limité. D'une simple pression sur le bouton droit, le combo clavier/souris n'étant pas encore compatible au moment où j'écris ces lignes, le smashbreaker passe en slow-motion permettant une précision accru dans la maniabilité de la balle de golf.

Dangerous Golf image 2

Tout au long de sa centaine de niveaux, Dangerous  Golf se renouvelle avec différentes actions représentés sous forme de carte au commencement d'un niveau. Le smashbreaker en fait partie et n'est pas présent dans tous les niveaux. Mais on y trouvera aussi des 'balles pistolet' qui permettent de tirer tout droit et de rester coller à une paroi, des trous facultatifs à faire apparaitre pour augmenter son score, des balles dynamites laissant une charge explosive là ou elles s'arrêtent.

Toutes ces options renouvellent un peu le gameplay qui, il faut bien l'avouer, devient répétitif au bout de quelques heures de jeu. Sans compter sur les défauts comme un menu pas très clair, un tutoriel inexistant, une traduction française sponsorisé par Google Trad et des temps d'attente trop long  après un échec, le manque de variétés des décors,  sans compter son prix de 20€ qui est un poil trop élevé.

Pourtant, je reviens avec plaisir sur Dangerous Golf. A l'instar de Just Cause 3, le simple spectacle d'explosion et de destruction laissé derrière votre sillage est un concentré de bonheur à lui tout seul. Un concentré qui ne s'étalera pas sur des dizaines d'heures, mais qui mérite tout de même le détour si vous êtes amateur de ce genre de plaisir coupable.

 

Dangerous Golf propose également un mode multijoueur local et online. Cependant, le mode local ne permet que de jouer chacun son tour en se faisant tourner une manette jusqu'à  4 joueurs. Le mode online permet de jouer jusqu'à 8.

Pour son premier titre, le studio fondé par d'ancien de chez Criterion s'en sort correctement. Ce n'est pas un jeu incontournable. Il s'adresse  plus à un public de niche qu'autres chose et ses quelques défauts peuvent s'avérer décourageant. Mais son concept accrocheur en fera une bonne affaire à choper en solde aux amateurs d'expérience dépaysante.


LastFallout 4 AutomatronNieR: AutomataNext

Menu

Mr0ut News Mr0ut - Critique Mr0ut - Dossier
  • RSS
  • Twitter
  • About
  • Mobile
  • Youtube
  • Minds

Bord'URL

Archives

Design

a a